NOTRE PREMIER CDI POUR EMILIE NOTRE NOUVELLE CODEUSE LPC

Mis en avant

Les membres de l’équipe Chloé sont très heureux de vous annoncer l’arrivée de notre nouvelle codeuse LPC EMILIE et aussi la signature de notre premier contrat à durée indéterminée avec le soutien de pôle emploi, des familles, des adhérents et donateurs.

Elle a assurée le stage LPC pour les enfant en octobre 2014IMG_5315 IMG_5313

FORMATIONS / FORMATION AU CODE LPC ET FORMATION VERBO-TONALE

Mis en avant

2 dates à retenir

Formation au code LPC échange et pratique le samedi 1 décembre 2012
École des avocats 40 rue de l’Ange à Clermont Ferrand
Merci de vous inscrire par mail asso.chloe@gmail.com ou par tèl : 0683979065
N’hésitez à nous contacter pour toute information

 

Formation à la méthode verbo-tonale dimanche 9 décembre 2012
Le lieu sera communiqué lundi prochain, ce sera soit sur Clermont soit sur Chamalières

 

FORMATION LPC NIVEAU DEBUTANT

L’ Association Chloé vous convie à une journée d’initiation au code LPC

Le Samedi 22 mars

A l’Ecole du Barreau et des Avocats

40 rue de l’Ange à Clermont -Fd.

Formatrice LPC : Christine BOURDIN

Pour vous inscrire : asso.chloe@gmail.com ou 0683979065
-inscription obligatoire- gratuite pour les adhérents-
(La cotisation est de 20 euros)

 

Programme de la journée :
Accueil : 9h40
début des cours : 10h00
repas : 13h00 (chacun amène et partage son grignotage)
reprise des cours : 14h00
Questions/échanges : 17h00
Fin : 17h30

En espérant vous voir nombreux,

L’équipe CHLOÉ

LE SYSTEME HF

Le micro HF,
une utilisation subtile

Un système HF permet une meilleure perception de la parole dans le bruit et il est préconisé en classe pour les élèves sourds.
Toutefois, malgré cette performance et tout que le bénéfice que peuvent en tirer les enfants, la mise en place d’un micro HF doit être réfléchie, et régulièrement vérifiée.

Le bruit ambiant, la distance, la réverbération, l’absence d’un accompagnement en classe,… sont autant de faits qui constituent chacun une raison de proposer l’utilisation d’un système HF.

ASPECTS TECHNIQUES :
Il s’agit d’un équipement constitué d’un récepteur (porté par l’enfant) et d’un émetteur (porté par l’enseignant).

Le récepteur peut être : 
- un « sabot » clipsé sur l’appareil auditif de l’enfant (option à activer sur l’appareil),
- intégré dans l’appareil auditif de l’enfant (option à activer sur l’appareil)
- sous la forme d’une boucle portée autour du cou par l’enfant (sorte de collier souple avec un petit boitier plat; option à activer sur l’appareil)

L’émetteur est en deux parties : 
- un micro généralement porté en collier par le professeur (il peut être aussi clipsé sur un vêtement, en haut du sternum)
- et un petit boitier fixé à ce même collier (ou clipsé à la ceinture).

La manipulation de ce récepteur et de cet émetteur est très simple, le professeur doit juste prendre quelques instants pour la connaître et faire un test avec son élève la première fois. Certains parents font une petite notice pour en rappeler le fonctionnement.

Lorsqu’il s’agit d’un très jeune enfant, en maternelle par exemple, il a besoin d’aide pour la partie récepteur, mais très vite à l’école primaire, il apprendra à gérer le système HF dans sa totalité.

Le système HF est à vérifier fréquemment, notamment parce qu’il a une autonomie limitée et qu’il faut le recharger régulièrement.

D’autre part, il peut subvenir des pannes ou des interférences avec d’autres appareils sans que l’enfant ne le signale. L’enseignant doit en vérifier le fonctionnement à chaque fois qu’il le porte en prenant l’habitude de faire un petit test de réception.
Le sytème HF doit être contrôlé par l’audioprothésiste qui assure également la maintenance et le réglage des appareils auditifs de l’enfant.

MISE EN PLACE D’UNE UTILISATION :
La première étape est l’acceptation de ce matériel par l’enfant, car dès la primaire il devra solliciter lui-même son instituteur pour le port du microphone.
A partir du collège, l’élève utilisant le système HF devra le présenter en début de cours à chaque enseignant et le récupérer en fin de cours, ce qui est une contrainte pour un adolescent (par exemple, il ne peut pas suivre le groupe des élèves déjà sortis de la classe)

photo-Le micro HF,<br /><br />
une utilisation subtile

Ensuite, il faut déterminer avec l’enseignant, les moments appropriés pour l’utilisation du système HF. Une utilisation constante n’est pas conseillée, elle peut fatiguer l’enfant car il entendra toute la journée son professeur comme si ce dernier était à quelques centimètres de lui, que les messages oraux lui soient adressés ou qu’ils soient destinés à d’autres enfants de la classe (attention à l’élévation de la voix par les enseignants – lorsqu’ils réprimandent des élèves de la classe par exemple -, ils peuvent oublier que l’enfant sourd reçoit leurs paroles de façon privilégiée).

De plus, avec le sytème HF, l’enfant sourd ne pourra pas entendre les interactions des autres élèves. Il est important, quand cela est possible, de permettre à l’enfant sourd de recevoir aussi le discours des autres enfants : le micro du système HF (avec son boitier) peut être utilisé comme « un bâton de parole », sous la surveillance de l’enseignant.

L’utilisation du micro doit aussi être cohérente avec un éventuel accompagnement en classe. Une codeuse LPC ou un éducateur devront donner leur avis sur cette utilisation en leur présence, et cela peut être incompatible.Rappelons qu’un sytème HF n’apporte pas d’explication sur le message oral de l’enseignant, qu’il ne reformule pas, qu’il n’apporte aucun élément aidant à la compréhension, mais qu’il est un outil qui permet un meilleur confort dans la réception d’un locuteur unique, et qu’il évite à l’élève sourd beaucoup d’efforts pour entendre son professeur.

Le sytème HF est souvent utile pour l’enseignement des langues et pour les cours où il y a peu de supports visuels ou écrits.

FINANCEMENT OU PRET DE MATERIEL :
- Aide de la MDPH, sur dossier de demande
- prêt de l’Education nationale, via les services de matériels adaptés pour les enfants handicapés et par l’intermédiaire du professeur référent
- prêt d’une structure spécialisée
- financement possible par le secteur enfance ou le secteur social de sa ville